«Eureka», l'exposition sur la science, l'art et la technologie des Grecs de l'Antiquité est divisée entre deux bâtiments néoclassiques situés à Thission.

L’exposition «Technologie de la guerre» est située au 37, rue Apostolou Pavlou et présente des aspects de la technologie militaire des anciens Grecs. Le bâtiment situé au 16, rue Herakleidon abrite les Automates et le mécanisme d'Anticythère, parmi les plus grandes réalisations de la technologie grecque antique. Les expositions font parties d'une collection fondée par le musée Herakleidon et l'Association pour l'étude de la technologie grecque antique.

L'exposition sur la technologie de guerre sur Apostolou Pavlou met en lumière les technologies importantes développées dans la Grèce antique pour les batailles navales et terrestres. Au rez-de-chaussée, vous pouvez voir l'affichage du Trireme ou navire de guerre avec les rangées de rameurs et de bélier sur sa proue qui a été utilisé avec succès contre les Perses lors de la bataille de Salamine en 480 av. J.-C. Des croquis de ports militaires reconstruits, de navires et d'arsenaux illustrent l'innovation et le grand soin apporté à la préservation et à la protection de leurs navires. Au premier étage se trouvent les expositions des machines de guerre, consacrées à la fois au siège et à la défense des villes. Les exemples incluent l'hélépolis navale ou la machine de siège constituée d'une tour à plusieurs étages avec des ouvertures et des catapultes, montée sur le pont de deux navires réunis et des armes de longue portée telles que des catapultes de jet de pierre et des lance-flammes. Au bout du couloir se trouve l'impressionnante panoplie du guerrier «héros» de l'ère mycénienne (15e-12e siècle avant JC), et les changements dans les technologies de la guerre sont représentés dans l'évolution de l'équipement Hoplite (soldat). Les télécommunications en temps de guerre dans la Grèce antique comprenaient l'utilisation de pigeons, de balises d'incendie, de disques cryptographiques et de télégraphes hydrauliques et optiques qui utilisaient des torches pour relayer les messages. Outre les expositions, prenez le temps d'admirer les peintures de plafond restaurées ainsi que les sols carrelés d'origine de cette maison datant de 1895.

The outside Photo credits: Athens Insiders

 

En descendant la rue Herakleidon, vous suivrez les pistes encastrées dans la rue devant le musée au numéro 16, qui faisaient partie du réseau de tramway original de la ville de 1882 à la fin des années 1950. Le bâtiment a été construit en 1898 et était à l'origine 2 maisons séparées, chacune à un niveau différent. Pendant la restauration, elles ont été réunis dans un complexe de 2 étages avec un atrium et une cour avec les puits d'origine.

Le premier étage est consacré aux Automates/machines automatisées, développées à l'époque hellénique (331-31 av J.-C.). L'exemple le plus étonnant de ces automates est le Walking Servant of Heron and Pilos. Ce modèle moderne en bois, sculpté d'une servante se dirige vers un participant au symposium, tenant une cruche de vin dans sa main droite. Lorsqu'une tasse est placée dans sa main gauche, elle verse automatiquement du vin puis de l'eau dans la tasse. Deux mécanismes composés de contrepoids et de corde, de pression d'air et de verrous assurent les mouvements. Il existe également des modèles d'autres automates tels que les portes automatiques du temple et l'atomate mobile de Heron ainsi que la machine à sous automatique.

Walking Servant of Heron and Pilos Photo credits: Athens Insiders

 

Au deuxième étage est exposé le modèle en métal et en plexiglas du mécanisme d'Antikythera, l'une des inventions les plus étonnantes de la Grèce antique. Construit vers le IIème siècle av J.-C., c'était un ordinateur analogique qui pouvait calculer avec précision la position du soleil, de la lune et des planètes ainsi que les phases de la lune. Il pouvait prédire les eclipses du soleil et de la lune et déterminer les dates auxquelles les Jeux Olympiques antiques et autres ont eu lieu. Les détails de son méccanisme et l'histoire de sa découverte sont présentés en détail.

Antikythera Mechanism Photo credits: Athens Insiders

 

 

L'Ap. Pavlou Museum Shop propose des catalogues, des affiches et des publications spéciales.

La boutique de cadeaux de la rue Herakleidon propose des kits de construction mécanique, des jouets impliquant des expériences et de la robotique, des puzzles et des casse-tête, des livres et des affiches.

Les heures de visite sont du mercredi au dimanche de 10h à 18h. L'entrée générale est de 7 € et réduite de 5 €.

De plus amples informations sur les visites guidées et les événements sont disponibles sur www. Ancientgreektechnology.gr/en

Ou en appelant le +30 2103461981 ou le +30211 0126486.

 

Crédits photo de couverture: Athens Insiders

Articles Similaires