Vous vous trouvez sur la place Klathmonos dans le centre d'Athènes, avec la clameur et le bruit de la circulation, noyant tous les autres sons et vous faites face aux deux bâtiments néoclassiques de la rue 5-7 Paparigopoulos.

Il y a près de 200 ans, à ce même endroit, vous auriez été debout au milieu d'un grand parc public connu sous le nom de «Jardin de l'ancien palais» et en face, vous auriez regardé le vieux palais où le roi Otto et la reine Amalia, le premier roi et reine de l'état grec nouvellement fondé, résida. La maison au no. 7 a été construit en 1833 et était la propriété de Stamatios Dekozis-Vouros et a accueilli le couple royal entre 1836 et 1843. Le deuxième bâtiment au no. 5 a été construit en 1859 et est relié à l'ancien palais par un pont couvert.

Queen Amalia Picture credits: Athens Insiders

 

Le musée de la ville d'Athènes, installé dans ces deux bâtiments historiques, a été fondé par Lambros Eutaxias avec un fonds fiduciaire de son oncle Alexander Vouros en 1973, et a ouvert ses portes au public en 1980. Le musée met en évidence Athènes comme une ville historique et culturelle. Il expose des salons typiques de la fin du XIXème-début du XXème siècle de l'aristocratie athénienne ainsi que des collections de peintures d'artistes grecs et étrangers de renom, des lithographies, des cartes, des documents, des meubles d'époque et des instruments de musique.

Neoclassical Furniture Picture credits: Athens Insiders

 

Lorsque vous entrez par l'entrée au no. 7, sur votre droite, vous trouverez le plus grand tableau d'Athènes jamais réalisé, mesurant 3x5m, de Jacques Carrey, «Le marquis Charles François Olier de Nointel», représentant le marquis et son entourage face à Athènes et à l'Acropole en 1674. Il s'agit d'une importance historique car il montre le Parthénon intact 13 ans avant qu'il ne soit bombardé par Morosini en 1687. Il existe également une maquette de l'architecte grec Travlos, représentant Athènes et ses bâtiments tels qu'ils étaient en 1842, avec une projection vidéo de ces maisons historiques .

 

Dinning Table Picture credits: Athens Insiders

 

En montant l'escalier et en traversant les salles du deuxième étage, vous pouvez voir le célèbre tableau «Carnaval de Grèce» de l'éminent peintre grec N. Gyzis, le salon de la reine Amalia avec bureau et piano, la salle avec la Constitution de 1844, La salle du trône du roi Otto, la salle à manger avec cheminée en marbre, le salon avec le double tavli ou table de backgammon et autres. Lustres en cristal, miroirs et consoles dorés, tableaux, livres reliés en cuir, verres en porcelaine et cristal, meubles et tapis en relief accentuent l'opulence royale de l'époque. Un court escalier dans le couloir de liaison vous emmène au nouveau palais construit par Constantinos Decozis Vouros. Les salons ici sont typiques des maisons athéniennes de la classe supérieure de la fin du 19ème siècle.

Piano Picture credits: Anthens Insiders

 

La galerie du musée est situé au dernier étage et accueille des expositions périodiques.

Il y a le Museum Bistrot, le "Black Duck Garden" qui a ouvert en 2013 et propose le petit-déjeuner, le brunch, le déjeuner et le dîner. C'est un lieu de prédilection pour les Athéniens qui viennent déguster un repas, un café ou une boisson en plein air, en été ou dans l'atrium en hiver

Statue at the Museum Photo credits: Athens Insiders

 

Le musée organie également des programmes éducatifs pour les enfants utilisant des peintures, des projections vidéo, des archives et des salles pour familiariser le visiteur avec l"histoire et la culture d'Athènes

Les heures d'ouverture sont: lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 9h à 16h, samedi et dimanche de 10h à 15h. Mardi, le musée est fermé.

Late 19th early 20th century drawing room at the Museum Photo credits: Athens Insiders

 

Le prix d'entrée est de 5 € et 3 € pour les tarifs réduits.

Pour de plus amples informations et des visites guidées, vous pouvez visiter le site Web du Musée www.athenscitymuseum.gr ou les contacter au +30 210 3231397 et +30 210 3231387.

 

Crédits photo de couverture: Athens Insiders

 

Articles Similaires